Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2015 2 11 /08 /août /2015 12:08

Ange de compassion déménage! 

Vous pourrez découvrir les nouveaux articles sur

http://angedecompassion.unblog.fr/

A bientôt

Isa

Published by Isabelle - dans Divers
commenter cet article
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 13:13

Je suis Ouranos et je me présente à vous en ce jour où j' ai remplacé votre mère Gaia dans sa mission. C' est moi désormais qui présiderai à l' épuration de votre planète que j' aime car j' y fus incarné il y a plusieurs centaines de vos millénaires et que j'ai essayé de faire au mieux pour le bonheur du peuple dont j'étais alors le roi comme je ferai au mieux pour alléger et nettoyer cette planète qui n'est plus celle que je connus il y a si longtemps, à une époque où l' eau était gratuite pour tous et où l' on ne risquait pas sa vie en la buvant dans les rivières. Je vais tenter de la remettre dans l' état où je la laissai il y a si longtemps mais cela ne se fera pas sans souffrances.

Il y a du travail et la méthode forte s' impose si l' on veut arriver à un résultat valable et faire de votre espace de vie le paradis qu'il fut un jour.

Je suis venu remplacer Gaia qui est au bout de ses forces de la même manière que chez vous, humains, une âme peut en remplacer une autre en cours d'incarnation. Ce changement était prévu pour après l' ascension mais s' il n' avait pas eu lieu, votre planète, et désormais la mienne, serait à l' agonie ! Ce changement était donc vital pour elle comme pour vous car une planète sans âme est vouée à une mort certaine. Si certains êtres peuvent vivre sans âme, il n' en est pas de même qu' une entité aussi importante que celle d' un astre.

Je vais vous laisser pour ce jour, c'était une entrée en matière.

Sachez que je vous aime autant que Gaia vous aime mais je ne tolérerai pas de me faire respecter aussi peu que vous avez respecté votre mère Gaia. Je prendrai donc les mesures qui s' imposent pour ce faire.

N' oubliez pas que le maître-mot pour arriver à faire de cette planète un paradis est le mot Amour.

Respe
ct et Partage sont tout aussi importants à nos yeux.

Je sais que certains croiront, en lisant ce message, que ce médium est fou, mais je donne ce message en présence de votre frère et maître Sananda. Il n' y a rien à ajouter pour aujourd' hui.

Allez dans la Paix et l' Amour du Christ Sananda et de la Source Bienveillante de toutes choses.

Published by Isabelle - dans mess. d' Ouranos
commenter cet article
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 12:30

Charles est un habitué des rêves "bizarres". Parfois, les rêves qu'il me raconte s'apparentent plus à des voyages astraux. Ce sont souvent des rêves empreints de beaucoup de spiritualité. Tout comme le rêve de Samia que j'avais publié il y a quelques temps, celui-ci m'interpelle particulièrement. 

 

Rêve de la nuit du 30 avril au 1er Mai 2015 

 

Je marchais seul dans un village ancien peu peuplé, une femme quinquagénaire paniquée se mit à courir vers ma direction, elle se trouvait derrière moi. Elle me dit : 

-Il arrive ! 

Elle semblait terrorisée, j'aperçus une personne apeurée cachée dans un arbre avant même de lui demander qui arrivait. 

Je lui dis : Qui arrive ? 

Elle me dit tout en étant essoufflée : l'antéchrist ! 

A ce moment là je vis une image, d'un homme quelque peu â habillé comme un religieux qui semblait être au Vatican dans une pièce sombre et qui ressemblait curieusement au pape actuel. 

Je suis ensuite rentré dans une sorte de couvent, habité par de vieilles sœurs qui m'accompagnaient et avec qui je me suis associé dans la prière. Elles récitaient le chapelet du saint rosaire. Dans la même pièce je vis une femme brune aux cheveux longs d'une quarantaine d'années environ qui n'avait pas l'air d'avoir de sentiments et qui dégageait une certaine froideur, elle ne supportait pas les prières que les sœurs et moi faisions. Quelque chose me disait qu'elle était la partie féminine de l'antéchrist. Elle devint agressive face à la prière du chapelet, elle m'attaqua et me griffa, j'avais quelques marques sur les mains. Je me suis défendu en lui faisant la même chose, ce qui aurait dû au moins lui laisser des marques superficielles, mais il n'en était rien, ce que je trouvais étrange. Comme si cette entité d'apparence féminine n'avait ni sang ni rien d'humain en dehors de son apparence. Elle était probablement invulnérable, son seul point faible était la prière. Pour ne plus les entendre elle sortit de la pièce et je la suivis, et je me suis réveillé, car ce rêve était très intense et m'a laissé une impression étrange au réveil. Si étrange qu'il m'a fallu plus d'une heure avant d'éteindre la lumière de ma lampe de chevet pour tenter de me rendormir. Car je me sentais mal à l'aise et je ressassais le rêve dans ma tête, en ayant la sensation de ne pas avoir assisté à un rêve normal. Le lire est une chose, mais le « vivre » en est une autre croyez-moi. 

 

J'ai raconté ce rêve tel que je l'ai « vécu » sans rien ajouter ou retirer.

Published by Isabelle - dans Divers
commenter cet article
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 13:41

George Foulsham n’en revient toujours pas d’avoir survécu au gigantesque mur de neige qui a dévalé le mont Everest juste après le séisme. Pour lui, cette dernière catastrophe est un signe: le Toit du monde ne veut plus voir des alpinistes.

La directrice du bureau de l’AFP au Népal, Ammu Kannampilly, était en train de faire un reportage au camp de base, à environ 5 500 mètres d’altitude, quand la montagne a tremblé samedi, faisant 18 morts et une soixantaine de blessés. Elle a pu parler à des survivants.

En ce début de saison, environ 800 alpinistes se trouvaient disséminés en divers endroits de l’Everest, d’après les estimations du président de l’Association d’alpinisme du Népal, Ang Tshering Sherpa.

Nombre d’entre eux tentaient à nouveau leur chance après avoir été privés d’ascension l’année dernière: la saison d’alpinisme avait été annulée après la disparition de 16 sherpas tués dans ce qui était jusqu’alors l’accident le plus meurtrier jamais survenu sur le sommet le plus haut du monde (8,848 m).

«J’ai couru, couru, et la vague, semblable à un immeuble blanc de 50 étages, m’a aplati. J’ai essayé de me relever et elle m’a aplati à nouveau», raconte George Foulsham, un spécialiste de biologie de Singapour.

«Je n’arrivais plus à respirer, je croyais être mort. Lorsque je me suis finalement relevé, je n’arrivais pas à croire que la vague était passée sur moi et que j’étais quasiment indemne», lâche l’alpiniste de 38 ans.

Ce dernier s’était rendu au camp de base pour une seconde tentative après l’annulation de la précédente saison. «J’ai économisé pendant des années pour l’ascension de l’Everest mais on dirait que la montagne est en train de nous dire qu’elle ne veut pas être gravie pour l’instant», dit-il. «C’est plus qu’une coïncidence de voir ça deux années de suite».

Ellent Gallant, une cardiologue américaine, raconte qu’elle a tenté de venir en aide aux blessés. Mais elle n’a pu sauver la vie d’une des victimes, un jeune sherpa.

«Il est mort sous mes yeux»

«J’ai couru jusqu’à la tente et je me suis jetée par terre. Lorsque les vibrations ont enfin cessé, la tente médicale m’a demandé, ainsi qu’à un alpiniste indien, un médecin militaire, de m’occuper des personnes blessées à la tête. On a travaillé toute la nuit, on faisait des rondes, on distribuait des médicaments, on installait des intraveineuses», décrit-elle.

«Mais l’un des neuf patients est mort: un sherpa de 25 ans. Sa tension artérielle avait dégringolé. On n’a rien pu faire», regrette la cardiologue.

Les conditions de traitement des blessés étaient rudimentaires, a expliqué l’Américaine. Lorsque les hélicoptères des secours ont pu commencer à atterrir dimanche, après en avoir été empêchés par les chutes de neige la veille, «on a su qu’on était sortis du bois».

«Les huit patients ont été évacués. Lorsqu’on va à l’école de médecine, on apprend à se concentrer sur ce qu’on fait. Mais là les choses se sont calmées et le contrecoup se fait sentir. Ce jeune homme de 25 ans qui est mort devant moi, il n’aurait pas dû mourir».

Pour Kanchaman Tamang, un cuisinier népalais employé par l’agence de trekking britannique Jagged Globe, qui a vécu le drame de la saison dernière, l’expérience a été particulièrement douloureuse.

«J’étais dans la tente des repas quand l’avalanche a frappé. La tente a carrément volé», témoigne ce cuisinier de 40 ans. «Après le désastre de l’année dernière, je n’étais pas inquiet. J’ai même raconté à ma famille que je travaillais au camp de base et que j’étais en sécurité».

Mais, poursuit-il, «la saison est terminée, les chemins sont détruits. Je ne crois pas que je reviendrai l’année prochaine. Cette montagne, c’est trop de douleur», soupire-t-il.

Chaque année, des centaines de grimpeurs venus du monde entier tentent l’ascension des sommets de l’Himalaya.

Il est vraisemblable que nombre des victimes de l’avalanche de samedi soient des étrangers. Parmi les rares alpinistes morts identifiés pour l’instant, figure Dan Fredinburg, un ingénieur américain travaillant pour Google aux États-Unis, a dit sa famille.

L’alpinisme est une source de revenus très importante pour le Népal, pays pauvre dominé par huit des 14 sommets les plus hauts de la planète, tous au-dessus de 8 000 mètres.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20150426_00638639&pid=2284345

 

 

Published by Isabelle - dans Divers
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 14:35

 

telechargement-copie-1.jpg

 

Résumé:

Ce livre est une invitation spirituelle pour approfondir les traditions chrétiennes et bouddhistes. Découvrir qu'elles ne s'opposent pas mais se complètent et s'éclairent, tout en préservant leur originalité. Ce texte de sagesse de Thich Nhat Hanh ravive l'enseignement originel de Jésus et Bouddha et démontre la relation profonde, la convergence de concepts comme l'esprit saint, ou la compassion... Pas de discours théologique chez Thich Nhat Hanh mais une démonstration simple et vivante qui repère à travers les enseignements de Jésus et Bouddha, le chemin d'une véritable transformation intérieure. Ce livre nous fait entrevoir une voie pour un retour sur nous-mêmes afin de raviver notre propre spiritualité.


18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 14:26

À quel moment l’esprit ou âme entre-t-il dans le corps pendant la grossesse ? Quelle est la leçon de vie pour l’esprit ou âme attaché au fœtus en cas de fausse-couche ou d’avortement ?

Cela dépend. Certaines âmes désirent faire l’expérience physique d’être incarnées à travers tous les stades embryonnaires. Elles vont entrer tout de suite et rester dans le corps à travers l’ensemble du processus depuis la conception. D’autres âmes ne sont pas du tout intéressées par l’expérience embryonnaire et pénètrent donc parfois dans le corps pendant le deuxième trimestre. La plupart des âmes entrent dans le corps et en sortent ensuite à maintes reprises tout au long de la gestation. Nous utilisons ces termes entrent et sortent comme s’il s’agissait d’actions distinctes, mais ce n’est pas le cas. Votre âme n’est pas une unité singulière. Vos âmes sont holographiques. Cela signifie que même si vous existez en tant que moi humain, votre âme existe aussi dans d’autres lieux et d’autres temps. La plupart d’entre vous ont des parties de leur âme qui se promènent à l’heure actuelle dans d’autres endroits de la planète, en tant qu’anges ou guides spirituels pour d’autres personnes. Certaines parties de votre âme dérivent pour aller se connecter aux événements à travers le monde ou pour communiquer avec d’autres parties du monde ou de l’univers et se mettre à leur service. Il n’y a jamais un moment où votre âme tout entière est complètement à l’intérieur de votre corps en tant que partie de qui vous êtes. Vous existez toujours en tant que vous-mêmes et que tout un tas d’autres choses aussi. La mesure dans laquelle cela se produit dépend de qui vous êtes et de ce que votre âme décide. Quand nous disons qu’une âme ou esprit a pénétré dans le corps d’un embryon ou d’un fœtus, nous voulons dire que l’énergie de l’âme qui va habiter cette vie humaine s’est engagée envers cette vie humaine et s’est manifestée comme une forme de vibrations dans les cellules qui composent le corps. À vrai dire, presque chaque âme s’est engagée pour cette vie humaine avant même la conception.

À un certain niveau, l’énergie de la personne à venir réside déjà dans les cellules tandis qu’elles commencent à se développer, mais ce n’est pas une âme toute entière. Il n’existe pas une seule âme, ou esprit, qui compte sur ce seul corps pour sa vie, sur ce seul fœtus ou embryon. Tout être humain qui désire vivre une vie pleinement humaine choisit d’être conçu dans le sein d’une mère dont la seule intention, le seul plan d’âme et le seul chemin d’âme vont l’amener à une gestation complète et à l’accouchement. Vos âmes se mettent d’accord et vous alignez vos expériences afin qu’elles correspondent. Si une personne ou une famille doit apprendre d’une expérience de fausse couche, a quelque chose à régler ou doit s’ouvrir à quelque chose au moyen d’une fausse couche, alors une âme qui veut expérimenter ce que c’est que d’être une fausse couche s’alignera sur cet embryon afin de pouvoir passer par une fausse couche. Si une âme veut entrer le plus rapidement possible et sans délai dans une vie humaine, elle ne s’engagera tout simplement pas dans des cellules embryonnaires au sein d’une femme dont le chemin de vie va entraîner une fausse couche ou un avortement. En fin de compte, comme pour tout, vos âmes savent exactement ce qu’elles font. Vos âmes sont constamment en contact à ce niveau supérieur avec tous ceux qui vous entourent dans votre vie et décident où va chacun, ce que chacun a l’intention de faire et comment vos besoins s’aligneront avec les plans de ces âmes qui vous entourent.

Le chemin de vie, ou leçon de vie, pour l’esprit ou l’âme attaché au fœtus qui fait une fausse couche ou est avorté, varie également. Certaines personnes, ou les âmes de certaines personnes, choisissent d’habiter un fœtus qui sera avorté ou finira par une fausse couche, car elles veulent faire cette expérience intéressante. Elles veulent sentir ce que c’est que d’avoir un corps de troisième dimension, mais ne trouvent vraiment pas d’intérêt à vivre une vie humaine entière. Probablement au moins cinquante pour cent des fausses couches et des avortements sont des âmes qui ne veulent pas vivre une vie humaine entière, mais le font pour une raison ou une autre, elles ont quelque chose à apprendre ou il y a quelque chose dont elles veulent faire l’expérience en étant incarnées. Il s’agit d’un moyen rapide et facile d’être incarné et d’expérimenter la physicalité sans avoir à passer par toute une vie humaine. Beaucoup d’autres âmes ont aussi des raisons karmiques de passer par une fausse couche ou d’être avortées. Peut-être ont-elles besoin d’entrer en incarnation pour résoudre certain karma. Peut-être quelque chose qu’elles ont fait dans leurs vies passées sera-t-il résolu ou ré-équilibré grâce à l’expérience de passer par une fausse couche ou un avortement. Peut-être offrent-elles cela comme un cadeau pour la famille qui a besoin de faire l’expérience d’une fausse couche ou d’un avortement. C’est variable, et différent. En fin de compte, comme pour tout, vos âmes savent ce qu’elles font, elles choisissent leurs expériences et se mettent elles-mêmes en scène avec tous ceux qui les entourent. Quelque chose qui n’a pas encore été dit : du point de vue des Annales Akashiques, il est très clair que l’expérience humaine est toujours disponible pour ceux qui souhaitent la vivre. Cela signifie que si une âme a traversé l’expérience d’être une fausse couche ou d’être avortée et qu’elle a vraiment envie de vivre une vie humaine, elle va tout simplement s’incarner à nouveau dans un autre corps humain. La vie humaine n’est pas une occasion unique. Comme la plupart d’entre vous l’ont reconnu, vous êtes nombreux à avoir fait cette expérience des centaines, voire des milliers, de fois auparavant. Tout dépend de ce que votre âme veut faire depuis cette perspective plus élevée. Ce que vous avez déterminé sera bénéfique pour votre chemin d’âme et ce que vous avez déterminé en le fondant sur ce que vous souhaitez offrir, sera bénéfique pour l’humanité tout entière.

L’interrogation éthique ou morale dans le choix de procéder à un avortement, relève vraiment de la question de l’intégrité. La question pour tout individu donné — homme ou femme — qui choisit de procéder à un avortement, c’est que vous devez le faire par amour. L’enracinement fondamental de l’éthique et de la morale, c’est l’amour. L’enracinement fondamental pour toute expérience humaine, c’est l’amour. Si vous agissez par amour et si vous vous comportez selon ce que vous sentez être juste depuis un point d’amour en vous, alors vous suivez votre propre boussole morale. Vous suivez votre propre code moral. Si vous faites quelque chose dans la peur, si vous réagissez dans la peur, la haine ou le jugement de vous-même ou de quelqu’un d’autre, alors vous avez rompu avec l’intégrité. Et ce qui est moral ou ce qui est éthique devient moins clair pour vous et ceux qui vous entourent. Quand il est question d’avortement, tout être humain prenant la décision de procéder à un avortement a la possibilité de le faire en se plaçant dans l’amour. L’amour et le respect de soi, l’amour et le respect pour votre famille, l’amour et le respect de la vérité de votre situation. Et même, il est possible de le faire par amour et respect pour l’être humain potentiel qui serait né, en reconnaissant les circonstances dans lesquelles il serait arrivé. Vous pouvez le faire par amour, en libérant cette âme et ce potentiel, en ouvrant la voie pour une autre âme et un autre potentiel dans votre futur et une possibilité différente pour ce fœtus de se développer dans une autre famille humaine et dans d’autres circonstances.

Vous pouvez décider de procéder à un avortement dans la peur. La peur d’être jugé, la peur de ne pas être aimé, et la peur de ne pas être assez bon pour être un parent. Il existe une panoplie infinie de craintes potentielles qui peuvent conduire à un avortement. Comme le reconnaissent la plupart des gens qui ont vécu l’avortement, il y a probablement un mélange des deux, amour et crainte. C’est une expérience très intense de faire ce choix. Comme pour tout, les êtres humains font toujours des choix qui mettent un terme au potentiel de certains chemins et ouvrent la voie à de nouveaux. En fin de compte, quand on choisit de procéder à un avortement, exactement comme on choisit d’aller dans un collège ou un autre, on crée la mort d’un potentiel. Vous créez la mort. Vous fermez le potentiel pour tout ce qui se serait passé si vous aviez fait le premier choix. Lorsque vous faites le second choix, quel qu’il soit, quand vous faites n’importe quel choix, vous ouvrez la porte à un ensemble de nouvelles possibilités. Toute la vie de l’homme avance par petites morts et petits au revoir à tous les potentiels précédant les choix, et par de nouveaux engagements et des portes ouvertes sur la nouvelle gamme de potentiels qui se présente lorsque le choix est fait. Cela est vrai en ce qui concerne le choix de procéder à un avortement, cela est vrai en ce qui concerne le choix d’aller au collège, et c’est même vrai en ce qui concerne le choix des vêtements que vous portez chaque jour. Certains de ces choix éveillent des émotions très fortes et d’autres pas. Tous font partie de la vie, qui consiste à faire des choix qui vous ouvrent à de nouveaux potentiels. Le mieux que vous pouvez faire est de suivre votre propre code moral en faisant ce que vous sentez authentique et vrai, en vous fondant sur votre meilleur effort pour aller vers l’amour, et à l’abri de la peur. (Octobre 2010)

Traduction AD http://www.anneduquesne.com/
Page d’origine : http://www.akashictransformations.net/mc/page.do?sitePageId=113799

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site:http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Published by Isabelle - dans Divers
commenter cet article
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 15:52

Je suis Soeur Emmanuelle.

Je suis venue te dire que je suis heureuse que tu parviennes à nous capter à nouveau.

Je sais que tu as pensé à moi dans cette salle où je vins visiter cette école où ton amie se trouvait et je suis heureuse que tu ais pu voir cet endroit où je suis restée par l'esprit et dans le coeur de ton amie.

Sache que le monde est en pleine mutation et que oui, il se produit des choses qui sont liées au renouvellement de cette planète et que tu dois prier pour les âmes qui partent.

Il faut que les hommes réalisent que vous êtes dans un stade où vous devez vous réaliser en tant qu'êtres spirituels et que La Lumière peut triompher de la non-lumière en toute circonstance car il suffit de quelques bonnes volontés et d'un peu d'Amour afin que les choses changent car les hommes sont pleins de ressources qu'ils ne soupçonnent même pas et qui se révèlent dans l'adversité et la douleur.

Tu vois, il y a des choses si belles en ce monde que même la non- lumière n'arrive pas à les atteindre dans l'âme et le coeur des personnes, si dure est leur réalité, nul ne peut changer La Lumière tapie au fond d'eux. Ces êtres pensent n'être rien mais un simple fait peut les réveiller et les faire se relever alors qu'ils étaient au fond de ce qu'ils pensaient être la fin de leur histoire. Mais ils se sont réveillés car ils étaient à leur place et leur mission n'était pas terminée .

La vie est belle car dans chaque moment, dans chaque brin d'herbe se cache La Lumière et la joie. Il suffit d'ouvrir son coeur et la voie de l'Amour est visible pour tout un chacun. Il est possible à tout le monde de voir cela, mais il faut en avoir envie aussi. Il faut le désirer et la voie se révèle aux yeux de tous. Oui elle est visible à qui sait ouvrir son coeur à La Création du Père. Elle est là sous vos yeux. Elle est en chacun de vous. Ouvrez votre coeur et votre âme vous montrera le Chemin qui mène au bonheur ici-bas au sein même de votre bonne vieille Terre où vous avez choisi de vous incarner.

Je vous aime.

Votre Soeur Emmanuelle.

 

25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 15:27

Je suis l’Etoile de Noël !

Celui qui a éclairé les Mages de votre tradition !

A proprement parler je suis une entité d'autre dimension, dont j'ai activé la Lumière stable à une hauteur basse!

Laquelle les Mages, lesquels étaient des Initiés, ils ont décodé !

Je n'étais pas un vaisseau !

Ni une étoile de l'imagination des premiers Chrétiens!

J'étais l'Etre, que j'ai matérialisé Ma Lumière à votre dimension !

Ma Lumière qu'ont vue les Mages et l'ont suivie !

Je sais que ce message beaucoup des gens vont le refuser , mais je suis un Etre travaillant pour le Père de Tous comme tu fais toi aussi !

Tu as vu hier à la visite de la Source des Sources, la Lumière être matérialisée par les rayons de Soleil et tu as senti la vibration de la Présence du Père !

Notre vibration, n'est pas quelque chose de naturel pour vous, seulement si ceci passe par votre cœur ! Votre cœur intérieur, non tout ce qui est à votre corps physique, une pompe pour quelques uns, mais tout ce qui est aux 11 restants de vos 12 corps, celle-là nous permet de passer nos énergies !

Justement maintenant tu écris Mes Paroles, parce que tu les entends à ta pensée, auxquels ton cœur a ouvert sa porte !

Tout commence de votre cœur intérieur !

Comme un Etre, au service du Père de Tous que je suis, m’attriste que Noël vous les avez décalés au calendrier, mais surtout m’attriste l’absence de l'Amour aux œuvres des hommes !

Tant de solitude à tant de cœurs, tant de tristesse, et aucun des réprésentants officiels de vos soit-disant Eglises Chrétiennes ne connaît pas quel est le véritable sens de l’Etoile de Bethlehem !

Même aujourd'hui si j’apparaissais dans votre ciel une nouvelle fois, personne n’irait me croire que je suis un ÊTRE !

Seulement qu’alors 3 Mages m'ont Cru !

Que vous soyez bénis !

 

 

L’ Etoile de Bethlehem !

25-12-2009

9 : 20 am.

 

Published by Isabelle - dans mess. d'autres EDL
commenter cet article
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 10:44

Je m'intérrogeais sur ce que je ressens en ce moment, et surtout ce séisme dans la tête hier, comme si mon cerveau s'était retourné, alors j'ai voulu écouter ce qu'Ils pouvaient bien m'en dire.

 

Ces symptômes sont comme un renouvellement cellulaire.

Il y a des ajustements faits pour les nouvelles énergies (mais il faut savoir que ceux qui ont développé le don de sentir à un niveau subtil ressentent tout cela de manière encore plus forte), mais aussi des actions angéliques pour débloquer encore des dons, dont vous aurez besoin pour certains.

Le séisme ressenti hier dans ta tête a été un ajustement violent pour débloquer un don particulier que tu as et que tu dois retrouver.

On vous a dit que des traumatismes, enfant, peuvent bloquer des choses.

Vous savez que vous n'utilisez pas tout votre cerveau, votre potentiel: et il y a une raison.

Petit à petit il a fallu que l'homme perde en même temps que sa vraie foi en Dieu, du coup ses possibilités divines, en plus enfermé dans une illusion due à la lenteur (etc: j'ai coupé)

Les nausées, les maux de tête, les oreilles qui sifflent, les malaises, alors que tu es en parfaite santé oui, ce sont des manifestations sur ton corps subtil, qui liées à ton corps physique, auront un impact et une visée.

Tu n'es pas la seule: beaucoup subissent cela, mais c'est en accord évidemment avec eux, avec vous.

Certains nés dernièrement n'auront pas cela car tout est déjà actif et opérationnel en eux.

Les premières vagues d'indigo on dira, doivent être pour beaucoup "réactivés", en raison parfois de traumatismes dans l'enfance, car ils sont venus beaucoup porter.

Ainsi vos chauds/froids, vos bourdonnements d'oreille, ou carrément vos séismes dans la tête ne doivent pas vous inquiéter; bien sûr allez chez le médecin si cela vous rassure: un plein de vitamines (naturelles) aussi, de toute façon, ne vous fera pas de mal, et vous pouvez penser à la gelée royale, même si certaines conditionnées comme naturelles, pauvres abeilles, qui ramassent aussi vos pesticides, que vous remangez...mais vous avez causé beaucoup de dégâts qu'il faudra des années et des années à rééquilibrer. Dieu ne compte plus sur l'Homme pour tout sur votre Terre, mais si je peux placer ici, encore une fois, que vous pensiez à elle car rien n'est trop tard. Et grand nettoyage ou pas, alors qu'il semble se dessiner plutôt une ascension "douce", plus douce en tout cas que ce qu'il aurait d'ores et déjà pu se produire, il est encore temps de prendre soin d'elle, alors que certains politiciens disent s'en soucier juste pour sauver leur peau, qu'ils n'ont pas encore compris qu'en massacrant beaucoup de bêtes (en le permettant), ils courent aussi, et encore plus vite, à leur perte et à la perte de tout ce qui vit; mais vous savez que ce n'est pas possible et que depuis un moment déjà des êtres vous aident, aident ceux qui pensent à leurs enfants. Nous aussi pensons à vos enfants, car ce sont nos enfants! Envoyés pour aider, encore et encore, tant qu'il est encore temps, et tout est possible à Dieu, seulement sa colère peut vous étonner aussi, n'ayez pas peur non, mais priez encore et encore.

Tout est en marche, de même vous ressentez en vous des changements jusque physiques, de même la Terre a fait comme un plein d'énergie.

 

 

Published by Isabelle - dans mess. d'autres EDL
commenter cet article
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 12:37

Ahmed nous propose:

image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_65494.jpg

Résumé:

Selon les recommandations de sœur Lucia dos Santos, la troisième partie du message de Fatima devait être révélée au monde en 1960. Malgré cela, elle fut maintenue sous scellés durant plus de quarante ans. Le Pape ne consentit à la divulguer que contraint et désespéré. Pour quelle raison l’Église a-t-elle agi ainsi ? Que craignait-elle et pourquoi faire ces révélations maintenant ? En fait, le Saint-Siège n’autorisa la divulgation de ce secret qu’après s’être persuadé que personne ne parviendra jamais à l’interpréter ! Mais c’est oublier que Dieu, dans Sa Miséricorde, ne permet pas toujours au faux de triompher.